La transformation digitale du Black Friday | Marvil56

La transformation digitale du Black Friday

Onglets principaux

Black friday shopping

Black friday shopping Marvil56  

Mettez de côté la dinde et la tarte à la courge… Il est l’heure de parler business. Chaque année à l’automne, plusieurs pays dans le monde célèbrent Thanksgiving et ses équivalents ; à la base, il s’agissait d’un jour créé pour remercier les récoltes de l’année précédente. Cet événement culturel et national a donné naissance à un autre, cependant boosté par les ventes : le Black Friday. C’est un nom qui peut donner des frissons, mais il n’a pourtant rien à voir avec Halloween… Depuis sa création, le Black Friday a complètement changé le marketing, s’étendant des États-Unis à la planète entière. Comment a-t-il évolué ?

Le Black Friday, en clair, qu’est-ce que c’est ?

Les affaires ont complètement changé depuis qu’il a été créé. Positivement pour beaucoup grâce aux revenus des ventes, mais pour d’autres, Black Friday est le synonyme d’un jour de cauchemars. De nombreux accidents ont eu lieu dans des lieux de vente à cause de la foule chaque année, ce qui effraie les consommateurs. Un problème que les distributeurs doivent résoudre…

Un futur brillant pour un jour noir

Récemment, une nouvelle tendance a émergé, appelée Cyber Monday. C’est une manière intelligente d’étendre les ventes aux magasins en ligne, en proposant aussi des bonnes affaires sur les sites web pour s’assurer que les stocks sont vidés. Walmart, le plus gros détaillant des États-Unis, fait autant de chiffre d’affaires sur cette période avec son site qu’Amazon lui-même, l’habituel leader !

Avec le nombre grandissant de consommateurs qui préfère acheter online, près de la moitié des cibles sont attendues comme profitant des promotions Black Friday uniquement depuis la maison.

Cyber Monday Marvil56

Cyber Monday  

Depuis 2015, plus d’un tiers des clients aux États-Unis et au Royaume-Uni fait son shopping de Black Friday en ligne. La nuisance et le stress dans les magasins amène les consommateurs à aller sur les sites internet, pour éviter l’expérience désagréable dans les vrais magasins. Suite à ce nombre de visiteurs qui diminue, les commerçants ont besoin d’innover pour les ré-attirer. Ils doivent être créatifs et malins, et utiliser des outils digitaux : des insights centrés sur la data ont été utilisés pour informer le plus possible les utilisateurs sur les promotions et les bonnes affaires ciblées spécialement pour eux. Cela a aussi permis de donner des recommandations basées sur leurs achats précédents. Une autre démarche bien pensée est de permettre aux consommateurs de payer leurs produits en avance depuis leur smartphone ou leur ordinateur, et de venir ensuite les récupérer en magasin, les soulageant du rush qui aurait pu leur arriver dans une journée shopping de Black Friday classique. Les clients changent (avec les nouvelles générations) et leurs habitudes d’achats aussi (avec les nouvelles plateformes). La clé, comme toujours, c’est d’adapter son marketing, et de se tourner vers le shopping omnicanal.

En conclusion

Le Black Friday est loin de s’arrêter. Avec les nouvelles technologies et les nouvelles manières de faire du shopping dans notre ère digitale, l’engouement ne disparaîtra pas de sitôt et deviendra même de plus en plus grand chaque année. Mais il sera aussi de plus en plus sécurisé ! Le temps du stress et de la panique dans les magasins est sur le le point d’être terminé, au plus grand soulagement de tous, notamment des accros du shopping et des chasseurs de bonnes affaires du monde entier.